11 octobre 2009

Venusdea ou la créativité sans barrière

logo3logo2Dire que Barbara Canepa déborde de projets est un euphémisme. Après les séries Skydoll, Monster allergy (et son dessin animé), la collection Métamorphose chez Soleil, voici Venusdea, un espace de liberté créatrice pour les artistes européens.

Les fans de Skydoll auront levé le sourcil en entendant le nom de ce nouveau label. Oui, Venusdea est bien l’usine où sont fabriquées les poupées dans la série scénarisée par Barbara Canepa et dessinée par Alessandro Barbucci (dont le tome 4, promis juré, sortira en 2010). Mais au-delà du clin d’œil,  quelle est l’idée du projet ? « C’est un projet qui est né il y a plus de trois ans, avant la collection Métamorphose, précise la jeune femme. L'idée est d'avoir un espace où les artistes peuvent s’exprimer sans retenue ! Les projets sont ce qu’ils veulent, jusqu’à l’utopie. Un livre ? Un livre plus un objet ? Un objet (comme une figurine ou un jeu) ? Tout est faisable. Une telle structure existe aux Etats-Unis, en Chine ou au Japon, mais pas en Europe. »

couv_chats_siamois

Nul doute que les trois années passées aux studios Disney comme dessinatrice ont donné quelques idées à cette Italienne originaire de Gênes. « La majorité des artistes qui sont célèbres outre-atlantique sont européens !! Ce n'est pas absurde ? Pourquoi être obligé de s’expatrier ? Sur le modèle des éditeurs américains Dark Horse ou Fantagraphics, l'idée est de faire la même chose ici. Avec des artistes du milieu de l'art, du design, de l'animation. Peut-être même des photographes. Et surtout avec une culture européenne. Une culture vieille de plus de 3000 ans. »

La suite sur ActuaBD

Posté par _ THL _ à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Venusdea ou la créativité sans barrière

Nouveau commentaire